Accueil

Illustration d'une usine dont les rejets sont associés aux GAFA

Zoom sur la pollution numérique…

Chers lecteurs,

L’origine de l’épuisement des ressources et du réchauffement climatique est plurifactorielle. L’un des coupables semble pourtant relativement absent au banc des accusés, il s’agit du numérique. Alors que son développement a de plus en plus d’impact sur notre société, la question de la pollution numérique devient un véritable enjeu écologique.

La pollution numérique, qu’est-ce que c’est concrètement ?

Dans ce troisième numéro Didak’tic, nous aborderons cette question sous l’angle de l’impact environnemental du numérique, de la donnée et de l’information numérique. En effet, encore méconnue du grand public, la pollution numérique est un phénomène bien réel lié aux usages (internet des objets, e-mails, requêtes sur les moteurs, vidéos en ligne, applications, des smartphones….), aux supports de l’information (fabrication, utilisation, fin de vie des terminaux, data centers…), à l’explosion du volume et du trafic des données mais aussi aux blockchains et au tracking publicitaire.

Le numérique est donc en pleine explosion depuis une vingtaine d’années, tant au niveau logiciels et emplois. C’est un secteur en pleine mutation qui génère un marché très florissant. En effet, le numérique est omniprésent dans notre quotidien notamment par l’usage d’internet et des objets connectés, nous contribuons ainsi souvent sans le savoir à cette pollution numérique. Force est d’admettre qu’il est trop tard pour revenir en arrière, le numérique ayant déjà considérablement transformé nos habitudes et pratiques personnelles et professionnelles.

Toutefois, il nous semble nécessaire d’avertir sur les dangers inhérents à cette pollution numérique, d’éclairer sur les sources les plus polluantes et partager les bonnes pratiques pour limiter leurs impacts.

Dans un même temps, l’empreinte carbone du numérique ne cesse de croître. Face à ce fléau, des solutions, à petites et grandes échelles, existent. Des modifications du comportement des internautes à l’éco-conception, en passant par l’investissement dans les énergies vertes, nous verrons comment il est possible d’adopter une démarche numérique responsable.

Pour sensibiliser un large public à cette pollution dite invisible et inciter chacun d’entre vous à réduire l’impact lié à cette pollution, ce nouveau numéro tente d’informer, d’alerter sur les conséquences et les enjeux de la pollution numérique. Car, malgré tous les efforts de sensibilisation à cette pollution consentis par les différents acteurs du numérique responsable, de réels progrès restent à faire, demandant la mobilisation des différentes institutions: publiques, entreprises, associations spécialisées, des consommateurs….afin de proposer des pistes d’amélioration en vue d’une plus grande sobriété numérique.

Lydia HADJERES et Maeva CAMUS

Téléchargez ce numéro

(*Retrouvez tous les éditoriaux et les anciens numéros)